L'histoire du Cerf Rusa

Le Cerf de Java

Le nom scientifique est « Cervus timorensis rusa » et c'est une espèce que l’on ne rencontre qu’en de rares endroits du globe et qui présente des caractéristiques morphologiques typiques du milieu qu’il affectionne : la forêt primaire.

Histoire du Cerf
35 pouces brame 3 - copy
37 pouces dans plaine r
bagarre 4
brame case noyale
cerf et martin
cerfs haut montagne

Son histoire à l’ILE MAURICE, nous vient d’Adrian Van Der Stel, un gouverneur hollandais qui en 1639 vint déverser, par la baie du Vieux Grand Port, quelques cerfs de Java. Le parc dans lequel ils avaient été cantonnés ne tarda pas à céder suite à une grosse tempête et les quelques cervidés regagnèrent vite leur liberté dans les forêts avoisinantes. C’est après 368 ans que les chasseurs étrangers pourront approcher et prélever ce cervidé unique dans les forêts primaires et les plaines verdoyantes de notre site de chasse.

La chasse a permis à ce cervidé de coloniser tout le territoire depuis son introduction et 50 ans après, le gouverneur Lamothius écrivait dans un compte rendu sur la faune que le cerf était en surabondance. Les chasseurs permirent à l’espèce de subsister et de ne pas s’éteindre contrairement à son pays d’origine l’Ile de Java ou le Cerf de Java est une espèce en danger. Extraordinaire retour aux sources et grâce à sa conservation dans les zones de chasse et dans les élevages mauriciens, des couples de Cervus timorensis rusa furent transportés de l’Ile Maurice à Java en 1989 pour améliorer le cheptel indonésien.

Caractéristiques

Les principaux sens de cette espèce sont l’odorat et la vue, l’ouïe et la forêt, qu’elle maîtrise parfaitement. C’est un animal intelligent et cette chasse n’en est que plus passionnante, c’est un des cervidés les plus difficiles à chasser et tous les chasseurs du monde qui ont pu le pourchasser l'affirment.